Contexte : étudiants de francisation de Québec / étudiants Mexicains apprenant le français dans une école de langues.

Mise en pratique d'une situation de la vie quotidienne : réservation de covoiturage

Langue utilisée: français.

Les étudiants au Québec étaient des allophones qui apprenaient le français (mais en contexte francophone). Les Mexicains, de leur côté, devaient jouer le jeu en ne parlant que français également.

- L'échange télécollaboratif a eu lieu par Skype, en laboratoire informatique, avec des petits groupes de 2 ou 3 étudiants par poste, qui se relayaient. De leur côté, à Monterrey, les étudiants se trouvaient également dans leur école de langue avec leur professeur.

- La participation aux échanges était sous la forme de jeux de rôles : Vous voulez voyager de Paris à Lyon en covoiturage, contactez le conducteur, mettez-vous d'accord et posez des questions sur le trajet, le tarif, les conditions...

- Chacune des petites simulations durait environ 10 minutes, afin que tous les étudiants puissent passer pendant l'heure de cours.

- Afin d'avoir la meilleure intégration possible pour cette activité, l'autre professeur Mexicain et moi-même nous étions concertés au préalable pour préparer nos étudiants : ceux-ci avaient donc déjà réfléchi aux différentes questions et réponses qu'ils pourraient apporter à la conversation. L'intégration s'est donc faite automatiquement lors de leurs échanges en direct.

- Les tâches étaient donc de pouvoir participer à une discussion sur un thème donné et être capable d'argumenter. À l'issue de cet échange collaboratif d'une heure, les étudiants au Québec et au Mexique devaient être capables de discuter sur le thème du covoiturage afin de pouvoir s'en servir concrètement dans la vie de tous les jours par la suite.

Phenix974