La seule expérience se rapprochant d'une formation hybride que j'ai pu tester est la suivante. J'enseigne (entre autres) le français de remise à niveau, notamment pour un public salarié (des francophones natifs). Là où j'enseigne, un des objectifs les plus courants du suivi de cette formation est la préparation au Certificat Voltaire. Il se trouve que l'entreprise proposant ce certificat a mis en place une plateforme d'entraînement assez performante, permettant à l'apprenant de l'utiliser en toute autonomie, le logiciel adaptant ses questions en fonction des réponses de l'apprenant.

La formation se déroule ainsi :

  • Une 1ère séance en présentiel permettant d'évaluer les forces et faiblesses de l'apprenant (les cours se déroulent en tête-à-tête avec le formateur), me permettant d'adapter mon programme au mieux à l'apprenant.
  • Ensuite, idéalement, l'apprenant s'entraîne sur la plateforme entre chaque séance en présentiel (une séance en présentiel par semaine). Mais cela n'est pas toujours très régulier, en fonction des contraintes professionnelles et familiales des apprenants. Je peux avoir accès à la plateforme et voir les points que l'apprenant a travaillés, ceux sur lesquels il a du mal et ceux qui sont acquis.
  • Ainsi, quand nous nous voyons, nous pouvons retravailler les points sur lesquels il a eu le plus de difficultés. Cela permet un réajustement permanent de la formation aux questions de l'apprenant, tout en suivant scrupuleusement le "programme" pour préparer le Certificat Voltaire.

Quand l'apprenant se rend effectivement régulièrement sur la plateforme, cela renforce le travail effectué en présentiel. L'apprenant est souvent plus motivé car il se sent dans un processus d'apprentissage plus continu.

Moustikus